Température

Mesure de température

La température de l’air est mesurée à l’aide d’un thermomètre. En météorologie, on utilise plusieurs types de thermomètres : thermomètre à dilatation de liquide (alcool ou mercure), thermomètre à bilames métalliques, sonde thermométrique à résistance ou thermomètre électronique. Le thermomètre à mercure, largement utilisé depuis la fin du 18e siècle, tend à disparaître en raison de sa toxicité.

 

Il existe plusieurs mesures de température de l’air :

 

- température du thermomètre sec : température de l'air mesurée sous abri. La mesure de la température s'effectue à l'aide d'un thermomètre ou d'une sonde thermométrique.

 

- température du thermomètre mouillé (température humide) : mesure réalisée sous abri avec un thermomètre dont la pointe est recouverte d'une mousseline mouillée qu'on ventile pour faire évaporer l'eau. Cette mesure est utilisée pour déterminer l’humidité de l’air, calculée à partir de la différence de la température du thermomètre sec et du thermomètre mouillé.

- température maximale de l’air : maximum de la température sous abri atteint en un lieu au cours d’un intervalle de temps. Des intervalles de temps successifs de 24 heures déterminent ainsi en chaque site de mesure la température maximale quotidienne. Cette mesure est effectuée dès la fin du 19e siècle avec un thermomètre à maximum à mercure.

- température minimale de l’air : minimum de la température sous abri atteint en un lieu au cours d’un intervalle de temps. Des intervalles de temps successifs de 24 heures déterminent ainsi en chaque site de mesure la température minimale quotidienne. Cette mesure est effectuée dès la fin du 19e siècle avec un thermomètre à minimum à alcool.

- température au sol/au-dessus du sol : la température au sol correspond en général à la température minimale mesurée à l’air libre à 10 cm au-dessus du sol. On utilise le terme de température au-dessus du sol pour la température minimale mesurée à des hauteurs supérieures à 10 cm (20 cm et 50 cm par exemple). Au cours du 20e siècle, cette mesure était effectuée soit avec un thermomètre à minimum à alcool, soit avec un thermomètre à résistance de platine ou une sonde thermométrique à résistance de platine. Actuellement, on utilise les stations professionnelles pour la mesure de la température à 10, 20 et 50 cm au-dessus du sol.

- température dans le sol : Pour les besoins de l’agriculture, les météorologistes mesurent également les températures dans le sol. Les mesures sont faites à différentes profondeurs dans le sol, de 20 cm à 1m50 au-dessous du sol. Les profondeurs mesurées ont évolué au cours du temps. Trois températures dans le sol sont actuellement mesurées dans les stations professionnelles de Météo-France : températures à 20 cm, 50 cm et 1 mètre au-dessous du sol. Au cours du 20e siècle, les météorologues utilisaient des thermomètres à mercure. La température du sol est actuellement mesurée par une sonde thermométrique à résistance dans les stations professionnelles de Météo-France.

 

Dossier Météo-France

 

- moyenne de température de l’air : moyenne mensuelle de la température calculée à parti des données quotidiennes